Accueil En bref La fin d’une ère

La fin d’une ère

Envoyer Imprimer PDF

Au cours d'une assemblée générale extraordinaire la Fédération Nationale de la Presse française a décidé, vendredi 4 décembre 2009, de s'autodissoudre.
La presse hexagonale perd ainsi son instance représentative unique. Créée en 1944, la FNPF devait représenter les intérêts des tous les journaux français.
Une décision qui n'a pas surpris dans le monde des médias. L a fin de l'instance était annoncée depuis plusieurs mois. La décision de du Syndicat de la presse quotidienne régionale de démissionner de la Fédération lui a asséné le coup de grâce. Avec ce nouveau départ, la fédération a perdu une partie de ses ressources, mais surtout, la légitimité de sa représentation.
Une Union nationale des éditeurs devrait lui succéder en 2010. Cette structure ne reprendra pas le rôle, contesté, de porte-parole de la presse, tenu par la FNPF. Sur le site de la CGC, Alain Metternich a parlé d'un « espace d'échanges, de concertation et de facilitation ».

Partager cette page

 

Edito - Décembre 2009

Rédactions en chaîne

Dans ce nouveau numéro de La fabrique de l'info, nous allons parcourir les coulisses d'un journalisme en pleine mutation. Un journalisme dans lequel nous mettrons les pieds l'année prochaine. Futurs maillons de la chaîne, nous avons choisi d'isoler ce qui compose la fabrication de l'information.

Dans la Salle des machines, prenons un peu de recul vis-à-vis des outils mis à notre disposition pour informer. Nous faisons le pari que Twitter deviendra un média à part entière, en tant que vecteur d'informations. Comment ce réseau social bouleverse notre rapport à l'actualité et son traitement ? Et que viennent y chercher les journalistes ?

Lire la suite...

Réseaux sociaux

FacebookTwitterPinterest