Accueil Produits finis "Média le Mag" vs "Pop Com"

"Média le Mag" vs "Pop Com"

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
"Média le Mag" vs "Pop Com"
Paroles de téléspectateurs
Questions à : Thierry Lancien
Toutes les pages

« les médias sont de plus en plus instrumentalisés »

Entretien avec Thierry Lancien, professeur à l'Institut des Sciences de l'Information et de la Communication de l'université Bordeaux 3, spécialiste de la sémiologie des médias.

Ces deux émissions affichent une volonté de décrypter les médias et déjouer les stratégies de communication. Quels sont les enjeux de cette critique des médias ?
Je ne pense pas qu'il s'agisse d'autocritique. Il s'agit plutôt de nous montrer les coulisses des médias et donc de satisfaire une certaine curiosité du public. Il ne s'agit pas non plus d'analyse au sens où l'émission de Daniel Schneiderman « Arrêt sur images » pouvait en faire en considérant les émissions pour en observer de manière critique les dispositifs.

La télévision actuelle accepte-elle la critique ?
Les évolutions récentes de la télévision que certains qualifient de « post télévision » posent évidemment des questions importantes et en partie nouvelles. Le mélange des genres (télé réalité, docu-fiction) mériterait des analyses.

Le rapport des hommes politiques aux médias a-t-il changé la donne ?
On peut dire que les médias sont de plus en plus instrumentalisés par les hommes politiques à travers leurs experts en communication. C'est une question très grave qui mériterait bien sûr d'être soulevée dans les émissions dites de critique des médias. Mais il faudrait qu'elles aient suffisamment d'indépendance pour le faire.

Quels procédés utilise-t-on pour mettre en scène la critique des médias à la télévision ?
Dans les émissions dont nous parlons et qui à mon avis sont plus informatives que critiques, on a recours au reportage, à l'enquête qui sont censés dévoiler des aspects peu connus du fonctionnement des médias. Mais ce journalisme d'investigation reste la plupart du temps assez superficiel.

Le public a de moins en moins confiance dans le travail des journalistes. Ce type d'émissions peut-il permettre de retrouver une crédibilité ? Le public a de moins en moins confiance dans le travail des journalistes. Ce type d'émissions peut-il permettre de retrouver une crédibilité ?

On peut regretter qu'il n'y ait pas à la télévision des émissions non pas forcément critiques mais auto-réflexives. Cela étant, je crois beaucoup comme Dominique Wolton à l'intelligence du public. Je le vois par exemple avec les jeunes que je rencontre, ils sont beaucoup plus critiques qu'on ne le croit. Ils acquièrent cet esprit critique petit à petit et Internet joue aujourd'hui un rôle considérable par rapport à cette question.

Partager cette page



 

Edito - Décembre 2009

Rédactions en chaîne

Dans ce nouveau numéro de La fabrique de l'info, nous allons parcourir les coulisses d'un journalisme en pleine mutation. Un journalisme dans lequel nous mettrons les pieds l'année prochaine. Futurs maillons de la chaîne, nous avons choisi d'isoler ce qui compose la fabrication de l'information.

Dans la Salle des machines, prenons un peu de recul vis-à-vis des outils mis à notre disposition pour informer. Nous faisons le pari que Twitter deviendra un média à part entière, en tant que vecteur d'informations. Comment ce réseau social bouleverse notre rapport à l'actualité et son traitement ? Et que viennent y chercher les journalistes ?

Lire la suite...

En bref

Réseaux sociaux

FacebookTwitterPinterest