Accueil Produits finis XXI, dans les pas d'Albert Londres

XXI, dans les pas d'Albert Londres

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
XXI, dans les pas d'Albert Londres
Une revue à contre-courant
Interview de Sophie Bouillon
Un nouveau souffle pour le BD reportage
Toutes les pages

Un nouveau souffle pour le BD reportage

En mai dernier, le scénariste de BD Pierre Christin s'est rendu à Atacama au Chili dans une base d'observation spatiale. Au programme : dix jours d'interviews et de découvertes. Cinq mois plus tard, le reportage est publié dans XXI. En trente pages et plus de 250 dessins, il nous fait vivre ce lieu incroyable. Rencontre.

C'est une des particularités de XXI. Chaque trimestre, un dessinateur joue les reporters et publie son travail en une série d'illustrations. Pierre Christin, auteur de « Valérian et Laureline », ancien journaliste et spécialiste du BD reportage se devait tout naturellement de collaborer à un de ces « récits graphiques ».

Dans le numéro 8 de XXI, sorti en octobre dernier, il publie avec un ami dessinateur Olivier Balez, « Sous le ciel d'Atacama ». Une bande dessinée de trente pages sur un centre d'observation spatiale en plein coeur du désert du Chili. « L'aspect scientifique en lui-même ne se prêtait pas trop au dessin » raconte Pierre Christin. « Mais le cadre est tellement impressionnant... On a donc choisi de partir de là, d'un dessin de ce désert. La première image est la plus difficile à trouver, après une fois qu'on est parti... »

Le reportage avant la BD

C'est Olivier Balez, installé au Chili depuis plusieurs années, qui a découvert le sujet et a convaincu le scénariste de suivre l'aventure. Les deux hommes ont fait murir le projet puis se sont adressés à XXI et à Patrick de Saint Exupéry. A Paris, Pierre Christin fait des recherches, élabore une documentation et travaille avec une astrophysicienne du CNRS. En mai dernier enfin, il s'envole pour Santiago. Il y reste une dizaine de jours. Sur place, comme des journalistes, les deux hommes écoutent, observent, interrogent. Olivier Balez fait quelques croquis et prend de nombreuses photos. « Il faut travailler très vite. Le soir, on rentre à l'hôtel à Santiago et dès le lendemain matin on commence à écrire. Car le scénariste travaille toujours en amont du dessinateur » se souvient Pierre Christin.

L'importance du visuel

Né en France, le BD reportage a été remis au goût du jour par XXI, soucieux de soigner aussi bien le fond que la forme. Avec ces récits graphiques, la revue multiplie les genres et offre une place de taille à l'aspect visuel. Pour le plus grand plaisir des amateurs du genre. « Cela apporte quelque chose de différent. Aujourd'hui quand on regarde les photo-reportages, la plupart sont d'une banalité affligeante » commente Pierre Christin.

Des magazines, comme Pilote ou Actuel dans les années 70, ont déjà tenté de publier régulièrement ce genre de récits, sans grand succès. Mais le trimestriel, par son rythme de publication, offre une grande liberté aux auteurs et dessinateurs. « Le BD reportage a beaucoup d'avantages. Il ne coûte presque rien, mais c'est beaucoup de travail. XXI est le seul titre qui permet de rester cinq ou six mois sur un projet ». Le temps de finir un récit qui se veut le plus possible fidèle à la réalité. La BD reste un reportage avant tout. Mais en tant qu'auteur n'est-on pas un peu tenté de se laisser aller à l'imagination ? « C'est sûr », répond Pierre Christin. « Cela reste plus facile d'être scénariste que journaliste. »

Partager cette page



 

Edito - Décembre 2009

Rédactions en chaîne

Dans ce nouveau numéro de La fabrique de l'info, nous allons parcourir les coulisses d'un journalisme en pleine mutation. Un journalisme dans lequel nous mettrons les pieds l'année prochaine. Futurs maillons de la chaîne, nous avons choisi d'isoler ce qui compose la fabrication de l'information.

Dans la Salle des machines, prenons un peu de recul vis-à-vis des outils mis à notre disposition pour informer. Nous faisons le pari que Twitter deviendra un média à part entière, en tant que vecteur d'informations. Comment ce réseau social bouleverse notre rapport à l'actualité et son traitement ? Et que viennent y chercher les journalistes ?

Lire la suite...

En bref

Réseaux sociaux

FacebookTwitterPinterest